Galerie

Why detox before pregnancy

assalâmu ‘alaykum

Voici mon 1er article, n’hésitez pas à laisser des commentaires. BarakAllahu fikoum

increase-fertility-naturally.jpg

Why detox before pregnancy

Our kids are facing alarming and increasing rates of allergies, eczema, autism, ADHD, learning disabilities, obesity, Type 2 Diabetes, autoimmune diseases, and even cancer. The next generation’s life expectancy has also shockingly declined compared to our own.

For at least 3 decades, evidence from environmental health studies has led to growing agreement amongst scientists and many health professionals that environmental toxins are playing a role in the incidence and prevalence of these and other health conditions in the United States. Scientists estimate that at lead. 30% childhood asthma and 5% of childhood cancer are a result of chemical exposures.

It’s also now clear that many health problems begin long before birth due to toxic exposures in the womb. Pregnancy itself increases the mobilization of a number of stored chemicals and heavy metals, for example, lead, which cross the placenta and get to baby.

It is also documented that a mother’s stores of common fat-soluble environmental chemicals including PCBs, and dioxins released during pregnancy, can expose the fetus to harm. A very recent study found that pregnant women and their fetuses are being exposed to triclosan and its cousin, triclocarban, both endocrine disruptors, using antibacterial soaps, toothpastes, and over 2,000 common consumer products. And a 2009 study by the Environmental Working Group found 232 toxic chemicals in the umbilical cord blood of newborns.

The body will be carrying extra weight, close to double the blood volume, and will require a lot more energy from all parts of the body to grow a baby and sustain pregnancy. Over time the human body accumulates environmental toxins from car exhaust, chemical pollution, plastics, food, and more. While the body may be able to remove some of these, many toxins may be stored in the liver, kidneys and fat cells. During pregnancy and breastfeeding, the body will use fat stores to sustain baby which means these toxins may go directly to baby. Therefore, it’s important to try to cleanse the body of toxins prior to conception and breastfeeding.

Changing the way you eat is the first step in cleansing the body of these toxins

 So, what are easy ways you can do to get your body baby ready? This plan is ideal to start a least 6 months before becoming pregnant (the longer the better)

  1. Eat a well-balanced organic diet as much as you can. Make sure you eat for each meals fresh fruits and vegetables. Focus on antioxidant rich foods and dark green vegetables. Antioxidant rich foods will help the body detox a little. Stop eating meats and consuming dairy that is from animals that were treated with growth hormones and antibiotics. Stop eating refined foods (white flour, white rice, white sugar, white pasta, white salt..) because usually “white foods” are bleached and that’s give them that white color, not only are they bleached but they are poor in nutrients. You can replace those with raw honey, pink Himalayan salt, whole wheat flour or any other flour that is not bleached. B-complex, bioflavonoids and antioxidants such as those found in fresh berries, green vegetables, and most fresh vegetables, as well as in resveratrol, which also help to transform chemicals into less toxic forms and protect your cells against oxidative damage. Herbs such as green tea extract, curcumin from turmeric,
  2. Stop with sedentary lifestyle. Exercise promotes two avenues of natural detoxification: Sweat and circulation. On top of the cleansing benefits of regular exercise, pregnancy and labor require a strength unlike other times in your life. To get your body into shape for pregnancy, women who are trying to conceive need to exercise regularly at a moderate level, for 30 minutes a day, 3 times a week, with 2, 30 minutes strength training sessions. Examples of exercise: walking, dancing, jogging, biking, swimming, aerobic etc… as long as you move, please move.

  3. Stop bad habits. Alcohol, smoking cigarettes and drinking caffeine have all been shown to lower fertility and are going to have to be stopped during pregnancy, plus they are just plain unhealthy habits. It’s not like all of you don’t know this already, but still, it really would be best to work to cut these out before trying for a baby. This will make it easier on you once you are pregnant. Plus eliminating these now may even boost your chances of conception.

  4. Take multivitamins that are plants based and organic. There are a variety of vital nutrients that may be missing from the diet. Experts agree that women who are trying to conceive should be preparing for pregnancy by taking a multivitamin. Not all multivitamins are equal though. We find that the nutrients in your prenatal should come from whole foods. For the body, the nutrients in a prenatal vitamin made from whole foods is easier to breakdown, assimilate and utilize. Taking multivitamins does not mean that you do not have to eat well anymore. Multivitamins help ASSIST a good nutrition. Look for vitamins that FOLATE not FOLIC ACID, folic acid is the synthetic form and it’s linked to allergies and DNA alterations in babies.

  5. Manage stress. Stress management practices should be part of preparing the body for pregnancy. Elevated stress levels have been shown to contribute to hormonal imbalance through endocrine system disruption. Pregnancy can also be stressful on the body. Having a stress management practice prior to pregnancy will allow for easier check in with how the body is feeling throughout pregnancy. A woman who has already created this habit prior to pregnancy, will be able to more easily continue stress management techniques during pregnancy.

  6. Stop using chemicals on your skin and household. Stop with toxic perfumes, skincare, nail polish… Stop also using cleaning products that will make your health deteriorate with time and affect your chances of healthy pregnancy and baby

So here are a few tips on how to prepare your body naturally before pregnancy. This does not only apply to the future mother, the father does MUST change the diet and lifestyle. Unhealthy eating (too much sugar, fattening foods, too much coffee, salt etc…) and a bad lifestyle (stress, little sleep, smoking…) have been shown to destroy the quality of sperm. A weak and unhealthy sperm has been not linked to higher chances of miscarriage. I can discuss another time the impact bad sperm can have on conception.

Holistic WomanHood

~~ Traduction ~~

Pourquoi se détoxifier avant la grossesse

Nos enfants font face à des taux alarmants et croissants d’allergies, d’eczéma, d’autisme, de TDAH, de troubles d’apprentissage, d’obésité, de diabète de type 2, de maladies auto-immunes et même de cancer.

L’espérance de vie de la prochaine génération a également chuté de façon choquante par rapport à la nôtre. Depuis au moins trois décennies, les études de santé environnementale ont permis aux scientifiques et à de nombreux professionnels de la santé de s’entendre sur le fait que les toxines environnementales jouent un rôle dans l’incidence et la prévalence de ces maladies et d’autres problèmes de santé aux États-Unis. Les scientifiques estiment qu’au moins 30% d’asthme infantile et 5% de cancers infantiles sont le résultat d’expositions chimiques. Il est également clair que de nombreux problèmes de santé commencent bien avant la naissance en raison d’expositions toxiques dans l’utérus.

La grossesse elle-même augmente la mobilisation d’un certain nombre de produits chimiques et de métaux lourds stockés, comme par exemple le plomb, qui traversent le placenta et arriver jusqu’au bébé. Il est également noté que les réserves d’une mère de produits chimiques environnementaux communs liposolubles, y compris les PCB, et les dioxines libérées pendant la grossesse, peuvent nuire au fœtus.Une étude très récente a révélé que les femmes enceintes et leurs fœtus sont exposés au triclosan et à son cousin, le triclocarban, deux perturbateurs endocriniens que l’on retrouve dans des savons antibactériens, des dentifrices et plus de 2 000 produits de consommation courante.Et une étude réalisée en 2009 par le groupe de travail sur l’environnement a révélé la présence de 232 produits chimiques toxiques dans le sang du cordon ombilical des nouveau-nés. Le corps aura un poids supplémentaire, près du double du volume sanguin, et nécessitera beaucoup plus d’énergie de toutes les parties du corps pour faire grandir un bébé et maintenir une grossesse.

Au fil du temps, le corps humain accumule des toxines environnementales provenant des gaz d’échappement, de la pollution chimique, des plastiques, de la nourriture et plus encore. Alors que le corps peut être en mesure d’éliminer certaines d’entre elles, de nombreuses toxines seront stockées dans le foie, les reins et les cellules graisseuses. Pendant la grossesse et l’allaitement, le corps utilisera des réserves de graisse pour nourrir le bébé, ce qui signifie que ces toxines peuvent aller directement au bébé. Par conséquent, il est important d’essayer de nettoyer le corps des toxines avant la conception et l’allaitement. Changer la façon dont vous mangez est la première étape dans le nettoyage de votre corps de ces toxines.  Alors, quelles sont les façons les plus simples que vous pouvez faire pour préparer votre corps à la grossesse ? Ce plan est idéal pour commencer au moins 6 mois avant d’être enceinte (le plus long sera le mieux)

  1. Adoptez un régime alimentaire organique/biologique bien équilibré autant que vous le pouvez. Assurez-vous de manger pour chaque repas des fruits et légumes frais. Préférez les aliments riches en antioxydants et les légumes vert foncé. Les aliments riches en antioxydants aideront le corps à se désintoxiquer un peu. Arrêtez de manger de la viande et de consommer des produits laitiers provenant d’animaux traités avec des hormones de croissance et des antibiotiques. Arrêtez de manger des aliments raffinés (farine blanche, riz blanc, sucre blanc, pâtes blanches, sel blanc …) parce que généralement les « aliments raffinés » sont blanchis pour obtenir cette couleur blanche mais également car ils sont pauvres en nutriments. Vous pouvez les remplacer par du miel cru, du sel rose d’Himalaya, de la farine de blé entier ou toute autre farine non blanchie. B-complexe, bio flavonoïdes et antioxydants tels que ceux trouvés dans les baies fraîches, les légumes verts et la plupart des légumes frais, ainsi que dans le resvératrol, qui aident également à transformer les produits chimiques en formes moins toxiques et protéger vos cellules contre les dommages oxydatifs. Les herbes telles que l’extrait de thé vert, la curcumine de curcuma,
  2. Stoppez le mode de vie sédentaire. L’exercice favorise deux voies de désintoxication naturelle : la transpiration et la circulation. En plus des avantages nettoyants de l’exercice régulier, la grossesse et le travail exigent une force différente des autres moments de votre vie. Pour que votre corps soit en forme pour la grossesse, les femmes qui essaient de concevoir doivent s’entraîner régulièrement à un niveau modéré, 30 minutes par jour, 3 fois par semaine, avec 2 séances d’entraînement de 30 minutes. Exemples d’exercices : marcher, danser, faire du jogging, faire du vélo, nager, aérobic etc … tant que vous bougez c’est le plus important.
  3. Stoppez les mauvaises habitudes. L’alcool, le fait de fumer des cigarettes et de boire de la caféine se sont tous avérés être des facteurs réduisant la fertilité et vont devoir être stoppés pendant la grossesse, en plus d’être simplement des habitudes malsaines. Ce n’est pas comme si vous ne le saviez pas déjà, mais il vaudrait mieux travailler pour les supprimer avant d’essayer d’avoir un bébé. Cela vous facilitera la tâche une fois que vous serez enceinte. De plus, l’élimination de ces derniers peut même augmenter vos chances de conception.
  4. Prenez des multivitamines qui sont à base de plantes et biologiques. Il y a une variété de nutriments vitaux qui peuvent manquer dans l’alimentation. Les experts conviennent que les femmes qui tentent de concevoir devraient se préparer à une grossesse en prenant une multivitamine. Cependant, toutes les multivitamines ne sont pas égales. Nous trouvons que les nutriments dans votre capital prénatal devraient provenir d’aliments entiers. Pour le corps, les nutriments contenus dans une vitamine prénatale fabriquée à partir d’aliments entiers sont plus faciles à décomposer, à assimiler et à utiliser. Prendre des multivitamines ne signifie pas que vous n’avez plus besoin de bien manger. Les multivitamines aident à une bonne nutrition. Recherchez des vitamines qui contiennent des folates et non pas de l’acide folique car l’acide folique est la forme synthétique et elle est liée à des allergies et des altérations d’ADN chez les fœtus.

  5. Gérez le stress. Les pratiques de gestion du stress devraient faire partie de la préparation du corps pour la grossesse. Il a été démontré que les niveaux de stress élevés contribuent au déséquilibre hormonal par la perturbation du système endocrinien. La grossesse peut aussi être stressante pour le corps. Avoir une pratique de gestion du stress avant la grossesse permettra de vérifier plus facilement comment le corps se sent pendant la grossesse. Une femme qui a déjà créé cette habitude avant la grossesse, sera en mesure de poursuivre plus facilement les techniques de gestion du stress pendant la grossesse.
  6. Arrêtez d’utiliser des produits chimiques sur votre peau et dans votre maison. Arrêtez avec des parfums toxiques, des soins pour peau, du vernis à ongles … Arrêtez également d’utiliser des produits de nettoyage qui vont détériorer votre santé avec le temps et affecter vos chances de grossesse et de bébé en bonne santé.

Alors voici quelques conseils sur la façon de préparer votre corps naturellement avant la grossesse. Ceci ne s’applique pas seulement à la future mère, le père DOIT changer également son régime alimentaire et son style de vie. Les mauvaises habitudes alimentaires (trop de sucre, les aliments trop gras, trop de café, de sel, etc. …) et un mauvais style de vie (stress, peu de sommeil, fumer …) se sont avérés comme facteur détruisant la qualité des spermatozoïdes. Un sperme faible et malsain a été associé à de plus grandes chances de fausse couche.

Je peux écrire un autre article sur l’impact que peuvent avoir les mauvais spermatozoïdes sur la conception si le sujet vous intéresse ?

Holistic WomanHood

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s