Préservation de la santé par le parfum

Assalâmu ‘alaykum

بسم الله الرحمن الرحيم

 

1426102682447[1]

La bonne odeur étant une nourriture de l’âme qui est le support des forces, et les forces augmentant avec le parfum, car il est bon pour le cerveau, le cœur, et les autres organes internes, il réjouit le cœur, égaie l’esprit et plait à l’âme.

Il est la meilleure et la plus compatible des choses pour l’âme, et il existe un lien proche entre lui et la bonne âme.

Le parfum était une des deux choses qu’aimait en ce monde le meilleur des bons, que les éloges et le salut d’Allah soient sur lui.

On rapporte que le Prophète ne refusait pas le parfum. (Al bukhari 5929)

Il dit également :

« Celui à qui on offre du parfum, ne doit pas le refuser, car il est de bonne odeur et facile à porter. » (Muslim 2253)

Abu Hurayra rapporte que le Messager d’Allah a dit :

« Celui à qui on offre du parfum ne doit pas le refuser, car il est facile à porter et de bonne odeur.«  (Sahih Abu Dawud 4972)

On rapporte que le Prophète a dit :

 » Allah est bon et aime le parfum, propre et aime la propreté, généreux et aime la générosité, munificent et aime la munificence. Nettoyez donc vos patios et cours, n’imitez pas les juifs qui accumulent les ordures dans leurs demeures.«  (At-Tirmidhi 3800, qualifié de hasan par Al Albani dans Jilbab Al-Mar’ah Al-Muslimah (197.198)

Ibn Abi Shaybah rapporte que le Prophète avait un flacon duquel il se parfumait.

Il est authentifié qu’il a dit :

« Allah a un droit sur chaque musulman qu’il se lave tous les sept jours, et s’il a du parfum il doit en mettre.« 
(Sahih Ibn Khuzaymah 1761)

Le parfum a cette propriété d’être aimé par les Anges et de faire fuir les démons, et la chose la plus aimée des démons est l’odeur puante et détestable.

Les bonnes âmes aiment la bonne odeur, alors que les âmes mauvaises aiment la mauvaise odeur, et chaque âme penche vers ce qui lui convient : les mauvaises sont pour les mauvais et les mauvais sont pour les mauvaises.

De même, les bonnes sont pour les bons et les bons sont pour les bonnes.

Même si cela concerne les femmes et les hommes, cela englobe également les actes, paroles, nourritures, boissons, habits et odeurs, en raison de la généralité des termes ou leur signification.

 **********************************************************

Source :
L’authentique de la médecine prophétique, Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya
p. 221-222, Editions Tawbah

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s