[Rappel] La musulmane est modérée dans sa boisson et son manger

assalâmu ‘alaykum

La musulmane est modérée dans sa boisson et son manger

une-piece-a-vivre-3

La musulmane tient constamment à ce que son corps soit sain, solide et énergique, loin de l’obésité et du ramollissement des muscles.

Pour atteindre cet objectif, elle s’abstient de manger avec avidité ou intempérance, et doit se contenter de consommer ce qui lui permet de conserver la santé, l’énergie et l’aptitude physique de son corps.

En suivant ce régime, elle applique les directives de l’islam qui recommande la modération en matière de nourriture et de boisson.

Allah ‘azawjel dit (traduction rapprochée) :

 « ….. Et mangez et buvez, mais n’outrepassez pas les justes limites car Allah n’aime pas ceux qui les outrepassent. » S.7 v.31.

 Le Messager d’Allah :bism2-1fee32: a dit :

 « le pire récipient que l’homme puisse remplir est son estomac. Si toutefois, il éprouve le besoin de le faire, qu’il consacre un tiers pour la nourriture, un tiers pour l’eau et un tiers pour sa respiration. » Rapporté par At Tirmidhi dans al Jami’ as-sahih.

On rapporte à ce même sujet que ‘Umar ibn Al Khattab a dit :

« gardez vous de remplir le ventre en mangeant ou en buvant ! Cela corrompt le corps, cause les maladies et entraine la paresse quant à l’accomplissement de la prière. Tachez plutôt de manger et de boire avec modération ; cela est bénéfique pour le corps et loin de l’excès. Certes, Allah n’aime pas trop l’obèse ventru car l’homme ne sombre dans la perdition que lorsqu’il s’occupe des ses concupiscences au détriment de sa religion. »

Il est évident qu’une musulmane s’abstienne de consommer tout produit narcotique illicite.

Mais pour mieux entretenir sa bonne santé, elle évite même l’accoutumance aux excitants.

Elle évite aussi un bon nombre de mauvaises habitudes propres aux sociétés non musulmanes et qui ont, hélas, envahi notre société, et dont notamment les veillées insignifiantes que certains occupent par la distraction et le passe-temps.

Elle s’endort tôt pour se lever tôt et entreprendre ses activités quotidiennes.

En s’astreignant à ce régime sain et naturel, elle se sentira toujours dotée d’énergie, de force et de vivacité.

Elle accomplira ses obligations et ses taches ménagères avec spontanéité et efficacité, car aucune mauvaise habitude n’aura exténué ses forces ou diminué son énergie.

Elle sait que le Prophète :bism2-1fee32: a indiqué qu’un croyant fort est meilleur et plus aimé d’Allah qu’un croyant faible ; d’où sa persévérance à suivre un mode de vie salubre.

Retranscription du chapitre 2 du livre « la personnalité de la musulmane » de Al Hachimi. par Oum Maryam wa AbdAllah.

Dr. Mohammed Ali Al-Hachimi

*******************************************************

Source :

* copié du site http://naturelletoutsimplement.eklablog.com/
* crédit photo : google

2 commentaires sur “[Rappel] La musulmane est modérée dans sa boisson et son manger

  1. « le pire récipient que l’homme puisse remplir est son estomac. Si toutefois, il éprouve le besoin de le faire, qu’il consacre un tiers pour la nourriture, un tiers pour l’eau et un tiers pour sa respiration. »

    Allah sait qu’on ne respire pas par l’estomac ?

    • pour votre information poof54 :

      – le volume gastrique vide nécessaire à la respiration

      L’estomac est en relation étroite avec la respiration : l’estomac est situé dans la partie supérieure de la cavité abdominale directement sous le diaphragme, un tiers doit en être vide pour une respiration normale. L’ingestion d’une grande quantité d’aliment induit l’augmentation importante de son volume et comprime alors le diaphragme, ce qui entrave la contraction et la descente de ce dernier, nécessaire pour une respiration profonde.

      – l’estomac et le cycle de la respiration

      Au cours du cycle de la respiration on effectue une inspiration, une expiration et une phase de repos entre les deux, la cage thoracique augmente de volume grâce à la contraction musculaire – volontaire ou involontaire- des muscles principaux de la respiration qui sont le diaphragme et les muscles intercostaux, avec la contribution, lors de la respiration profonde ou gênée, des muscles du cou, du thorax et de l’abdomen.

      Le diaphragme sépare les deux cavités thoracique et abdominal, il est le plancher de la première et le toit de la deuxième, relâché il se projette sur la 8eme vertèbre dorsale ,lors de la contraction, il se projette sur la 9eme vertèbre dorsale, en permettant une ampliation longitudinale da la cavité thoracique, cette dernière se dilate également vers l’avant et vers l’arrière grâce à la contraction des muscles intercostaux, ce qui permet la diminution de la pression intra thoracique, et l’augmentation de la pression intra abdominale. La plèvre pariétale suit les mouvements de la paroi thoracique et du diaphragme assurant ainsi la diminution de la pression au niveau de la cavité pleurale pour permettre l’ampliation pulmonaire et la diminution de la pression dans les alvéoles et les canaux alvéolaires pour accueillir l’air inspiré et avoir une pression égale à celle atmosphérique. Bien que cette diminution de pression, estimée à 1 cm d’eau, est minime, elle est suffisante pour mobiliser un demi litre d’air dans les deux poumons dans une durée de 2secondes nécessaire pour l’inspiration.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s