[Rappel MM] Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan

assalâmu ‘alaykum

BarakAllahu fikunna aux soeurs du blog Mamans Musulmanes – Materner avec un grand Aime (MM pour les intimes ^^) pour ce magnifique rappel
Qu’Allah azawajel vous récompense par Ses Bienfaits ici bas et dans l’au delà et vous accorde le Firdaws ainsi qu’à vos proches

Source : http://www.materneravecungrandaime.com/re-apprenons-manger-peu-ramadhan/

plat

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan
23-juin-2014 par Mahdiya

Salam aleykoum,

Ramadan approche à grands pas. Nous voilà déjà a penser aux plats que nous allons cuisiner pour le ftour et le sahour. Pour beaucoup, le mois de ramadan est malheureusement devenu le mois de la nourriture, de l’opulence. On pense tout d’abords aux mets délicieux, aux boissons sucrées, aux desserts savoureux. Ce mois béni, nous le savons bien, et fort heureusement, ne se résume pas à ça. C’est avant tout un mois de rapprochement à Allah, de recueillement, de méditation, de bonnes actions, de générosité , de réforme intra-personelle et relationnelle. Bref le mois idéal pour s’améliorer.

Mais comment peut-on penser à s’améliorer et se rapprocher d’Allah quand notre esprit est accaparé par l’envie de manger puis par la lenteur de réflexion induite par un trop-plein de nourriture ?

On ne peut pas ! D’où l’importance de manger convenablement durant ce mois sacré. Nous n’avons nullement besoin de cuisiner toute la journée pour manger des repas de roi, bien trop copieux, à en avoir l’estomac lourd. C’est en ce sens que je souhaiterais vous rappeler quelques données essentielles sur la meilleure manière de s’alimenter durant le jeûne, en rappelant quelques principes valables en tous temps.

La meilleure manière de s’alimenter vous en conviendrez certainement, n’est pas le régime machin de Mr bidule ou la dernière cure à la mode ni encore la super détox . La meilleure manière de s’alimenter est vieille de plusieurs millénaires et nous a été enseignée par le plus illustre des hommes, le prophète Muhammad sala Allahu Alahi wa salam.

J’avais déjà écrit un article à se sujet – Clic ICI

Une piqure de rappel avant ramadan me semble néanmoins utile. Allah dit dans sourate ( Al’aaraf 31) : « Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas ceux qui commettent des excès. »

Manger à sa faim et seulement à sa faim voilà le mot d’ordre. Manger sans excès, s’alimenter en écoutant les besoins réels de son corps.

Revoyons un peu les principes de base.

Lorsque nous avons envie de manger nous devons nous demander si nous avons réellement besoin de manger, si notre faim est réelle ou s’il s’agit d’un désir.

Lors du Ramadan cela est d’autant plus valable que le soir, nous avons tendance à manger plus que nécessaire en nous disant que ce n’est pas grave, » je fais des réserves pour demain « que nenni ! Ce sont des bonnes grosses réserves à long terme que l’on fait en mangeant trop de sucre et de gras. Des réserves qui ne seront pas puisées de sitôt à moins d’être vraiment sollicitées.

Après avoir mangé un ftour qui répond à nos besoins nutritionnels, en mangeant des portions normales d’aliments variés et équilibrés, si la faim se fait ensuite sentir, regardons de plus prés: Avons-nous vraiment faim, ne serait-ce pas de la soif ? Avons-nous besoins de remanger des aliments riches ?

Ne pouvons- nous pas plutôt manger un fruit par exemple qui apportera des éléments nutritionnels intéressants tout en désaltérant ?

En bref : manger à sa faim et pas plus. Écouter son corps. Différencier le besoin de nourriture de l’envie de manger.

Pensons également à une règle essentielle : Ne pas manger plus qu’à satiété, celle-ci correspondant au 3 tiers : un tiers d’air, un tiers d’eau, un tiers de nourriture. C’est bien le maximum par lequel nous devrions remplir notre estomac, y compris lors du jeûne.

Ibn Maja et Imam Ahmed ont rapporté que le messager d’Allah :bism2-1fee32: a dit: « l’homme ne remplit pas d’excipient plus mauvais qu’un ventre, l’enfant d’Adam doit se contenter de quelques bouchées suffisantes pour le maintenir debout mais s’il ne le supporte pas, qu’il réserve un tiers pour la nourriture, un tiers pour la boisson et un tiers pour la respiration » .

Le Prophète :bism2-1fee32: dit: « Nous somme un peuple qui ne mange que lorsqu’il a faim et s’il mange; c’est sans excès » .

l’imam Hafid Chams Addin Addahabi , informe :

Anass qu’Allah soit satisfait de lui rapporte que le Prophète qu’Allah le bénisse et le salue a dit « le surplus d’aliment est la cause de toute maladie ».

Le Prophète Muhammad sala Allahu alahy wa salam rompait le jeûne avec une datte et un verre de lait ou sinon avec seulement un verre d’eau. Il conseillait de boire de l’eau tiède avec du miel et de manger 7 dattes au petit déjeuner. Nous pouvons inch’Allah appliquer ses conseils sains lors de notre jeûne.

At Tirmidhî rapporte dans son Sunan (696) d’après Anas Ibn Mâlik -qu’Allah l’agrée- qui a dit :

« Le prophète (صلى الله عليه وسلم) rompait le jeûne avant de prier (le maghrib) avec des rutabs. S’il n’y en avait pas, alors avec des petites dattes et s’il n’y en avait pas, il buvait quelques gorgées d’eau. »

Ibn Al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) rapportait à propos du miel : « Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) le mélangeait d’eau et l’absorbait. Cela constitue une manière originale de protéger la santé que seul un homme intelligent et vertueux peut connaître. » Voir Zaad al-maad, 4/33-34.

D’après Sa’d ibn abi Waqass le Prophète -Prières et bénédiction d’Allah sur lui- a dit :
« Celui qui déjeune le matin avec sept dattes de « al ‘Ajwa », rien ne pourra lui nuire ce jour-là, ni poison et ni sorcellerie »

Il lui arrivait rarement de manger plusieurs aliments au cours d’un même repas et se contentait souvent d’un morceau de pain ou de quelques dattes. Lorsque nous voyons la profusion de nourritures dont nous bénéficions pour la plupart, quand on pense à la chance que nous avons de pouvoir manger autant d’aliments variés, il semble sain de se contenter du nécessaire, tout en se faisant plaisir, sans tomber dans l’excès. Pensons à tous ceux qui n’ont pas notre chance et n’ont pas de quoi rompre le jeûne ou si peu ( qu’Allah leur vienne en aide, que nous soyons Son intermédiaire par nos dons- Amine ). En mangeant sans excès, en évitant le gaspillage nous contribuons à une meilleure répartition des ressources alimentaires dans le monde. Alors prenons sur nous, sur les besoins que la dounya nous impose pour mieux satisfaire les besoins de notre âme que nous négligeons bien souvent au profit de la nourriture, du sommeil, des loisirs …

Réapprenons à manger peu, comme notre bien-aimé prophète Muhammad sala allahu alahy wa salam, y compris pendant Ramadan. Limitons les excès, donnons, soyons généreux avec les autres et contentons-nous du peu pour nous-même. Soyons vigilants pour contrôler nos pulsions. Enfin veillons à ne pas transformer un mois d’adoration en un mois de consommation, de nourriture, de prise de poids etc. Tout cela est contraire aux principes mêmes du jeûne qui se veut purificateur pour l’esprit et le corps.Si vous souhaitez améliorer votre alimentation, changer votre mode de consommation pour vous et votre famille, c’est le bon moment inch’Allah, qu’Allah vous le facilite -Amine

 

 

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan

23-juin-2014 par

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan
Salam aleykoum,
Ramadan approche à grands pas. Nous voilà déjà a penser aux plats que nous allons cuisiner pour le ftour et le sahour. Pour beaucoup, le mois de ramadan est malheureusement devenu le mois de la nourriture, de l’opulence. On pense tout d’abords aux mets délicieux, aux boissons sucrées, aux desserts savoureux. Ce mois béni, nous le savons bien, et fort heureusement, ne se résume pas à ça. C’est avant tout un mois de rapprochement à Allah, de recueillement, de méditation, de bonnes actions, de générosité , de réforme intra-personelle et relationnelle. Bref le mois idéal pour s’améliorer.
Mais comment peut-on penser à s’améliorer et se rapprocher d’Allah quand notre esprit est accaparé par l’envie de manger puis par la lenteur de réflexion induite par un trop-plein de nourriture ?
On ne peut pas ! D’où l’importance de manger convenablement durant ce mois sacré. Nous n’avons nullement besoin de cuisiner toute la journée pour manger des repas de roi, bien trop copieux, à en avoir l’estomac lourd. C’est en ce sens que je souhaiterais vous rappeler quelques données essentielles sur la meilleure manière de s’alimenter durant le jeûne, en rappelant quelques principes valables en tous temps.
La meilleure manière de s’alimenter vous en conviendrez certainement, n’est pas le régime machin de Mr bidule ou la dernière  cure à la mode ni encore la super détox . La meilleure manière de s’alimenter est vieille de plusieurs millénaires et nous a été enseignée par le plus illustre des hommes, le prophète Muhammad sala Allahu Alahi wa salam.
J’avais déjà écrit un article à se sujet – Clic ICI.
Une piqure de rappel avant ramadan me semble néanmoins utile. Allah dit dans sourate ( Al’aaraf 31) : « Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas ceux qui commettent des excès. »
Manger à sa faim et seulement à sa faim voilà le mot d’ordre. Manger sans excès, s’alimenter en écoutant les besoins réels de son corps.
Revoyons un peu les principes de base.
Lorsque nous avons envie de manger nous devons nous demander si nous avons réellement besoin de manger, si notre faim est réelle ou s’il s’agit d’un désir.
Lors du Ramadan cela est d’autant plus valable que le soir, nous avons tendance à manger plus que nécessaire en nous disant que ce n’est pas grave,  » je fais des réserves pour demain « que nenni! Ce sont des bonnes grosses réserves à long terme que l’on fait en mangeant trop de sucre et de gras. Des réserves qui ne seront pas puisées de sitôt à moins d’être vraiment sollicitées.
Après avoir mangé un ftour qui répond à nos besoins nutritionnels, en mangeant des portions normales d’aliments variés et équilibrés, si la faim se fait ensuite sentir, regardons de plus prés: Avons-nous vraiment faim, ne serait-ce pas de la soif ? Avons-nous besoins de remanger des aliments riches ?
Ne pouvons- nous pas plutôt manger un fruit par exemple qui apportera des éléments nutritionnels intéressants tout en désaltérant ?
En bref : manger à sa faim et pas plus. Écouter son corps. Différencier le besoin de nourriture de l’envie de manger.
Pensons également à une règle essentielle : Ne pas manger plus qu’à satiété, celle-ci correspondant au 3 tiers : un tiers d’air, un tiers d’eau, un tiers de nourriture. C’est bien le maximum par lequel nous devrions remplir notre estomac, y compris lors du jeûne.
Ibn Maja et Imam Ahmed ont rapporté que le messager d’Allah (sws) a dit: « l’homme ne remplit pas d’excipient plus mauvais qu’un ventre, l’enfant d’Adam doit se contenter de quelques bouchées suffisantes pour le maintenir debout mais s’il ne le supporte pas, qu’il réserve un tiers pour la nourriture, un tiers pour la boisson et un tiers pour la respiration « .
Le Prophète (P. et B. d’Allah sur Lui) dit: « Nous somme un peuple qui ne mange que lorsqu’il a faim et s’il mange; c’est sans excès« .
l’imam Hafid Chams Addin Addahabi , informe :
Anass qu’Allah soit satisfait de lui rapporte que le prophète qu’Allah le bénisse et le salue a dit «  le surplus d’aliment est la cause de toute maladie ».
Le prophète Muhammad sala Allahu alahy wa salam rompait le jeûne avec une datte et un verre de lait ou sinon avec seulement un verre d’eau. Il conseillait de boire de l’eau tiède avec du miel et de manger 7 dattes au petit déjeuner. Nous pouvons inch’Allah appliquer ses conseils sains lors de notre jeûne.
At Tirmidhî rapporte dans son Sunan (696) d’après Anas Ibn Mâlik -qu’Allah l’agrée- qui a dit :
« Le prophète (صلى الله عليه وسلم) rompait le jeûne avant de prier (le maghrib) avec des rutabs. S’il n’y en avait pas, alors avec des petites dattes et s’il n’y en avait pas, il buvait quelques gorgées d’eau. « 
Ibn Al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) rapportait à propos du miel : « Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) le mélangeait d’eau et l’absorbait. Cela constitue une manière originale de protéger la santé que seul un homme intelligent et vertueux peut connaître.« 
Voir Zaad al-maad, 4/33-34.
D’après Sa’d ibn abi Waqass le Prophète -Prières et bénédiction d’Allah sur lui- a dit :
« Celui qui déjeune le matin avec sept dattes de « al ‘Ajwa », rien ne pourra lui nuire ce jour-là, ni poison et ni sorcellerie « 
Il lui arrivait rarement de manger plusieurs aliments au cours d’un même repas et se contentait souvent d’un morceau de pain ou de quelques dattes. Lorsque nous voyons la profusion de nourritures dont nous bénéficions pour la plupart, quand on pense à la chance que nous avons de pouvoir manger autant d’aliments variés, il semble sain de se contenter du nécessaire, tout en se faisant plaisir, sans tomber dans l’excès. Pensons à tous ceux qui n’ont pas notre chance et n’ont pas de quoi rompre le jeûne ou si peu ( qu’Allah leur vienne en aide, que nous soyons Son intermédiaire par nos dons- Amine ). En mangeant sans excès, en évitant le gaspillage nous contribuons à une meilleure répartition des ressources alimentaires dans le monde. Alors prenons sur nous, sur les besoins que la dounya nous impose pour mieux satisfaire les besoins de notre âme que nous négligeons bien souvent au profit de la nourriture, du sommeil, des loisirs …
Réapprenons à manger peu, comme notre bien-aimé prophète Muhammad sala allahu alahy wa salam, y compris pendant Ramadan. Limitons les excès, donnons, soyons généreux avec les autres et contentons-nous du peu pour nous-même. Soyons vigilants pour contrôler nos pulsions. Enfin veillons à ne pas transformer un mois d’adoration en un mois de consommation, de nourriture, de prise de poids etc. Tout cela est contraire aux principes mêmes du jeûne qui se veut purificateur pour l’esprit et le corps.Si vous souhaitez améliorer votre alimentation, changer votre mode de consommation pour vous et votre famille, c’est le bon moment inch’Allah, qu’Allah vous le facilite -Amine.

– See more at: http://www.materneravecungrandaime.com/re-apprenons-manger-peu-ramadhan/#sthash.tkTbtFx0.dpuf

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan

23-juin-2014 par

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan
Salam aleykoum,
Ramadan approche à grands pas. Nous voilà déjà a penser aux plats que nous allons cuisiner pour le ftour et le sahour. Pour beaucoup, le mois de ramadan est malheureusement devenu le mois de la nourriture, de l’opulence. On pense tout d’abords aux mets délicieux, aux boissons sucrées, aux desserts savoureux. Ce mois béni, nous le savons bien, et fort heureusement, ne se résume pas à ça. C’est avant tout un mois de rapprochement à Allah, de recueillement, de méditation, de bonnes actions, de générosité , de réforme intra-personelle et relationnelle. Bref le mois idéal pour s’améliorer.
Mais comment peut-on penser à s’améliorer et se rapprocher d’Allah quand notre esprit est accaparé par l’envie de manger puis par la lenteur de réflexion induite par un trop-plein de nourriture ?
On ne peut pas ! D’où l’importance de manger convenablement durant ce mois sacré. Nous n’avons nullement besoin de cuisiner toute la journée pour manger des repas de roi, bien trop copieux, à en avoir l’estomac lourd. C’est en ce sens que je souhaiterais vous rappeler quelques données essentielles sur la meilleure manière de s’alimenter durant le jeûne, en rappelant quelques principes valables en tous temps.
La meilleure manière de s’alimenter vous en conviendrez certainement, n’est pas le régime machin de Mr bidule ou la dernière  cure à la mode ni encore la super détox . La meilleure manière de s’alimenter est vieille de plusieurs millénaires et nous a été enseignée par le plus illustre des hommes, le prophète Muhammad sala Allahu Alahi wa salam.
J’avais déjà écrit un article à se sujet – Clic ICI.
Une piqure de rappel avant ramadan me semble néanmoins utile. Allah dit dans sourate ( Al’aaraf 31) : « Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas ceux qui commettent des excès. »
Manger à sa faim et seulement à sa faim voilà le mot d’ordre. Manger sans excès, s’alimenter en écoutant les besoins réels de son corps.
Revoyons un peu les principes de base.
Lorsque nous avons envie de manger nous devons nous demander si nous avons réellement besoin de manger, si notre faim est réelle ou s’il s’agit d’un désir.
Lors du Ramadan cela est d’autant plus valable que le soir, nous avons tendance à manger plus que nécessaire en nous disant que ce n’est pas grave,  » je fais des réserves pour demain « que nenni! Ce sont des bonnes grosses réserves à long terme que l’on fait en mangeant trop de sucre et de gras. Des réserves qui ne seront pas puisées de sitôt à moins d’être vraiment sollicitées.
Après avoir mangé un ftour qui répond à nos besoins nutritionnels, en mangeant des portions normales d’aliments variés et équilibrés, si la faim se fait ensuite sentir, regardons de plus prés: Avons-nous vraiment faim, ne serait-ce pas de la soif ? Avons-nous besoins de remanger des aliments riches ?
Ne pouvons- nous pas plutôt manger un fruit par exemple qui apportera des éléments nutritionnels intéressants tout en désaltérant ?
En bref : manger à sa faim et pas plus. Écouter son corps. Différencier le besoin de nourriture de l’envie de manger.
Pensons également à une règle essentielle : Ne pas manger plus qu’à satiété, celle-ci correspondant au 3 tiers : un tiers d’air, un tiers d’eau, un tiers de nourriture. C’est bien le maximum par lequel nous devrions remplir notre estomac, y compris lors du jeûne.
Ibn Maja et Imam Ahmed ont rapporté que le messager d’Allah (sws) a dit: « l’homme ne remplit pas d’excipient plus mauvais qu’un ventre, l’enfant d’Adam doit se contenter de quelques bouchées suffisantes pour le maintenir debout mais s’il ne le supporte pas, qu’il réserve un tiers pour la nourriture, un tiers pour la boisson et un tiers pour la respiration « .
Le Prophète (P. et B. d’Allah sur Lui) dit: « Nous somme un peuple qui ne mange que lorsqu’il a faim et s’il mange; c’est sans excès« .
l’imam Hafid Chams Addin Addahabi , informe :
Anass qu’Allah soit satisfait de lui rapporte que le prophète qu’Allah le bénisse et le salue a dit «  le surplus d’aliment est la cause de toute maladie ».
Le prophète Muhammad sala Allahu alahy wa salam rompait le jeûne avec une datte et un verre de lait ou sinon avec seulement un verre d’eau. Il conseillait de boire de l’eau tiède avec du miel et de manger 7 dattes au petit déjeuner. Nous pouvons inch’Allah appliquer ses conseils sains lors de notre jeûne.
At Tirmidhî rapporte dans son Sunan (696) d’après Anas Ibn Mâlik -qu’Allah l’agrée- qui a dit :
« Le prophète (صلى الله عليه وسلم) rompait le jeûne avant de prier (le maghrib) avec des rutabs. S’il n’y en avait pas, alors avec des petites dattes et s’il n’y en avait pas, il buvait quelques gorgées d’eau. « 
Ibn Al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) rapportait à propos du miel : « Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) le mélangeait d’eau et l’absorbait. Cela constitue une manière originale de protéger la santé que seul un homme intelligent et vertueux peut connaître.« 
Voir Zaad al-maad, 4/33-34.
D’après Sa’d ibn abi Waqass le Prophète -Prières et bénédiction d’Allah sur lui- a dit :
« Celui qui déjeune le matin avec sept dattes de « al ‘Ajwa », rien ne pourra lui nuire ce jour-là, ni poison et ni sorcellerie « 
Il lui arrivait rarement de manger plusieurs aliments au cours d’un même repas et se contentait souvent d’un morceau de pain ou de quelques dattes. Lorsque nous voyons la profusion de nourritures dont nous bénéficions pour la plupart, quand on pense à la chance que nous avons de pouvoir manger autant d’aliments variés, il semble sain de se contenter du nécessaire, tout en se faisant plaisir, sans tomber dans l’excès. Pensons à tous ceux qui n’ont pas notre chance et n’ont pas de quoi rompre le jeûne ou si peu ( qu’Allah leur vienne en aide, que nous soyons Son intermédiaire par nos dons- Amine ). En mangeant sans excès, en évitant le gaspillage nous contribuons à une meilleure répartition des ressources alimentaires dans le monde. Alors prenons sur nous, sur les besoins que la dounya nous impose pour mieux satisfaire les besoins de notre âme que nous négligeons bien souvent au profit de la nourriture, du sommeil, des loisirs …
Réapprenons à manger peu, comme notre bien-aimé prophète Muhammad sala allahu alahy wa salam, y compris pendant Ramadan. Limitons les excès, donnons, soyons généreux avec les autres et contentons-nous du peu pour nous-même. Soyons vigilants pour contrôler nos pulsions. Enfin veillons à ne pas transformer un mois d’adoration en un mois de consommation, de nourriture, de prise de poids etc. Tout cela est contraire aux principes mêmes du jeûne qui se veut purificateur pour l’esprit et le corps.Si vous souhaitez améliorer votre alimentation, changer votre mode de consommation pour vous et votre famille, c’est le bon moment inch’Allah, qu’Allah vous le facilite -Amine.

– See more at: http://www.materneravecungrandaime.com/re-apprenons-manger-peu-ramadhan/#sthash.tkTbtFx0.dpuf

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan

23-juin-2014 par

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan
Salam aleykoum,
Ramadan approche à grands pas. Nous voilà déjà a penser aux plats que nous allons cuisiner pour le ftour et le sahour. Pour beaucoup, le mois de ramadan est malheureusement devenu le mois de la nourriture, de l’opulence. On pense tout d’abords aux mets délicieux, aux boissons sucrées, aux desserts savoureux. Ce mois béni, nous le savons bien, et fort heureusement, ne se résume pas à ça. C’est avant tout un mois de rapprochement à Allah, de recueillement, de méditation, de bonnes actions, de générosité , de réforme intra-personelle et relationnelle. Bref le mois idéal pour s’améliorer.
Mais comment peut-on penser à s’améliorer et se rapprocher d’Allah quand notre esprit est accaparé par l’envie de manger puis par la lenteur de réflexion induite par un trop-plein de nourriture ?
On ne peut pas ! D’où l’importance de manger convenablement durant ce mois sacré. Nous n’avons nullement besoin de cuisiner toute la journée pour manger des repas de roi, bien trop copieux, à en avoir l’estomac lourd. C’est en ce sens que je souhaiterais vous rappeler quelques données essentielles sur la meilleure manière de s’alimenter durant le jeûne, en rappelant quelques principes valables en tous temps.
La meilleure manière de s’alimenter vous en conviendrez certainement, n’est pas le régime machin de Mr bidule ou la dernière  cure à la mode ni encore la super détox . La meilleure manière de s’alimenter est vieille de plusieurs millénaires et nous a été enseignée par le plus illustre des hommes, le prophète Muhammad sala Allahu Alahi wa salam.
J’avais déjà écrit un article à se sujet – Clic ICI.
Une piqure de rappel avant ramadan me semble néanmoins utile. Allah dit dans sourate ( Al’aaraf 31) : « Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas ceux qui commettent des excès. »
Manger à sa faim et seulement à sa faim voilà le mot d’ordre. Manger sans excès, s’alimenter en écoutant les besoins réels de son corps.
Revoyons un peu les principes de base.
Lorsque nous avons envie de manger nous devons nous demander si nous avons réellement besoin de manger, si notre faim est réelle ou s’il s’agit d’un désir.
Lors du Ramadan cela est d’autant plus valable que le soir, nous avons tendance à manger plus que nécessaire en nous disant que ce n’est pas grave,  » je fais des réserves pour demain « que nenni! Ce sont des bonnes grosses réserves à long terme que l’on fait en mangeant trop de sucre et de gras. Des réserves qui ne seront pas puisées de sitôt à moins d’être vraiment sollicitées.
Après avoir mangé un ftour qui répond à nos besoins nutritionnels, en mangeant des portions normales d’aliments variés et équilibrés, si la faim se fait ensuite sentir, regardons de plus prés: Avons-nous vraiment faim, ne serait-ce pas de la soif ? Avons-nous besoins de remanger des aliments riches ?
Ne pouvons- nous pas plutôt manger un fruit par exemple qui apportera des éléments nutritionnels intéressants tout en désaltérant ?
En bref : manger à sa faim et pas plus. Écouter son corps. Différencier le besoin de nourriture de l’envie de manger.
Pensons également à une règle essentielle : Ne pas manger plus qu’à satiété, celle-ci correspondant au 3 tiers : un tiers d’air, un tiers d’eau, un tiers de nourriture. C’est bien le maximum par lequel nous devrions remplir notre estomac, y compris lors du jeûne.
Ibn Maja et Imam Ahmed ont rapporté que le messager d’Allah (sws) a dit: « l’homme ne remplit pas d’excipient plus mauvais qu’un ventre, l’enfant d’Adam doit se contenter de quelques bouchées suffisantes pour le maintenir debout mais s’il ne le supporte pas, qu’il réserve un tiers pour la nourriture, un tiers pour la boisson et un tiers pour la respiration « .
Le Prophète (P. et B. d’Allah sur Lui) dit: « Nous somme un peuple qui ne mange que lorsqu’il a faim et s’il mange; c’est sans excès« .
l’imam Hafid Chams Addin Addahabi , informe :
Anass qu’Allah soit satisfait de lui rapporte que le prophète qu’Allah le bénisse et le salue a dit «  le surplus d’aliment est la cause de toute maladie ».
Le prophète Muhammad sala Allahu alahy wa salam rompait le jeûne avec une datte et un verre de lait ou sinon avec seulement un verre d’eau. Il conseillait de boire de l’eau tiède avec du miel et de manger 7 dattes au petit déjeuner. Nous pouvons inch’Allah appliquer ses conseils sains lors de notre jeûne.
At Tirmidhî rapporte dans son Sunan (696) d’après Anas Ibn Mâlik -qu’Allah l’agrée- qui a dit :
« Le prophète (صلى الله عليه وسلم) rompait le jeûne avant de prier (le maghrib) avec des rutabs. S’il n’y en avait pas, alors avec des petites dattes et s’il n’y en avait pas, il buvait quelques gorgées d’eau. « 
Ibn Al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) rapportait à propos du miel : « Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) le mélangeait d’eau et l’absorbait. Cela constitue une manière originale de protéger la santé que seul un homme intelligent et vertueux peut connaître.« 
Voir Zaad al-maad, 4/33-34.
D’après Sa’d ibn abi Waqass le Prophète -Prières et bénédiction d’Allah sur lui- a dit :
« Celui qui déjeune le matin avec sept dattes de « al ‘Ajwa », rien ne pourra lui nuire ce jour-là, ni poison et ni sorcellerie « 
Il lui arrivait rarement de manger plusieurs aliments au cours d’un même repas et se contentait souvent d’un morceau de pain ou de quelques dattes. Lorsque nous voyons la profusion de nourritures dont nous bénéficions pour la plupart, quand on pense à la chance que nous avons de pouvoir manger autant d’aliments variés, il semble sain de se contenter du nécessaire, tout en se faisant plaisir, sans tomber dans l’excès. Pensons à tous ceux qui n’ont pas notre chance et n’ont pas de quoi rompre le jeûne ou si peu ( qu’Allah leur vienne en aide, que nous soyons Son intermédiaire par nos dons- Amine ). En mangeant sans excès, en évitant le gaspillage nous contribuons à une meilleure répartition des ressources alimentaires dans le monde. Alors prenons sur nous, sur les besoins que la dounya nous impose pour mieux satisfaire les besoins de notre âme que nous négligeons bien souvent au profit de la nourriture, du sommeil, des loisirs …
Réapprenons à manger peu, comme notre bien-aimé prophète Muhammad sala allahu alahy wa salam, y compris pendant Ramadan. Limitons les excès, donnons, soyons généreux avec les autres et contentons-nous du peu pour nous-même. Soyons vigilants pour contrôler nos pulsions. Enfin veillons à ne pas transformer un mois d’adoration en un mois de consommation, de nourriture, de prise de poids etc. Tout cela est contraire aux principes mêmes du jeûne qui se veut purificateur pour l’esprit et le corps.Si vous souhaitez améliorer votre alimentation, changer votre mode de consommation pour vous et votre famille, c’est le bon moment inch’Allah, qu’Allah vous le facilite -Amine.

– See more at: http://www.materneravecungrandaime.com/re-apprenons-manger-peu-ramadhan/#sthash.tkTbtFx0.dpuf

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan

23-juin-2014 par

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan
Salam aleykoum,
Ramadan approche à grands pas. Nous voilà déjà a penser aux plats que nous allons cuisiner pour le ftour et le sahour. Pour beaucoup, le mois de ramadan est malheureusement devenu le mois de la nourriture, de l’opulence. On pense tout d’abords aux mets délicieux, aux boissons sucrées, aux desserts savoureux. Ce mois béni, nous le savons bien, et fort heureusement, ne se résume pas à ça. C’est avant tout un mois de rapprochement à Allah, de recueillement, de méditation, de bonnes actions, de générosité , de réforme intra-personelle et relationnelle. Bref le mois idéal pour s’améliorer.
Mais comment peut-on penser à s’améliorer et se rapprocher d’Allah quand notre esprit est accaparé par l’envie de manger puis par la lenteur de réflexion induite par un trop-plein de nourriture ?
On ne peut pas ! D’où l’importance de manger convenablement durant ce mois sacré. Nous n’avons nullement besoin de cuisiner toute la journée pour manger des repas de roi, bien trop copieux, à en avoir l’estomac lourd. C’est en ce sens que je souhaiterais vous rappeler quelques données essentielles sur la meilleure manière de s’alimenter durant le jeûne, en rappelant quelques principes valables en tous temps.
La meilleure manière de s’alimenter vous en conviendrez certainement, n’est pas le régime machin de Mr bidule ou la dernière  cure à la mode ni encore la super détox . La meilleure manière de s’alimenter est vieille de plusieurs millénaires et nous a été enseignée par le plus illustre des hommes, le prophète Muhammad sala Allahu Alahi wa salam.
J’avais déjà écrit un article à se sujet – Clic ICI.
Une piqure de rappel avant ramadan me semble néanmoins utile. Allah dit dans sourate ( Al’aaraf 31) : « Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas ceux qui commettent des excès. »
Manger à sa faim et seulement à sa faim voilà le mot d’ordre. Manger sans excès, s’alimenter en écoutant les besoins réels de son corps.
Revoyons un peu les principes de base.
Lorsque nous avons envie de manger nous devons nous demander si nous avons réellement besoin de manger, si notre faim est réelle ou s’il s’agit d’un désir.
Lors du Ramadan cela est d’autant plus valable que le soir, nous avons tendance à manger plus que nécessaire en nous disant que ce n’est pas grave,  » je fais des réserves pour demain « que nenni! Ce sont des bonnes grosses réserves à long terme que l’on fait en mangeant trop de sucre et de gras. Des réserves qui ne seront pas puisées de sitôt à moins d’être vraiment sollicitées.
Après avoir mangé un ftour qui répond à nos besoins nutritionnels, en mangeant des portions normales d’aliments variés et équilibrés, si la faim se fait ensuite sentir, regardons de plus prés: Avons-nous vraiment faim, ne serait-ce pas de la soif ? Avons-nous besoins de remanger des aliments riches ?
Ne pouvons- nous pas plutôt manger un fruit par exemple qui apportera des éléments nutritionnels intéressants tout en désaltérant ?
En bref : manger à sa faim et pas plus. Écouter son corps. Différencier le besoin de nourriture de l’envie de manger.
Pensons également à une règle essentielle : Ne pas manger plus qu’à satiété, celle-ci correspondant au 3 tiers : un tiers d’air, un tiers d’eau, un tiers de nourriture. C’est bien le maximum par lequel nous devrions remplir notre estomac, y compris lors du jeûne.
Ibn Maja et Imam Ahmed ont rapporté que le messager d’Allah (sws) a dit: « l’homme ne remplit pas d’excipient plus mauvais qu’un ventre, l’enfant d’Adam doit se contenter de quelques bouchées suffisantes pour le maintenir debout mais s’il ne le supporte pas, qu’il réserve un tiers pour la nourriture, un tiers pour la boisson et un tiers pour la respiration « .
Le Prophète (P. et B. d’Allah sur Lui) dit: « Nous somme un peuple qui ne mange que lorsqu’il a faim et s’il mange; c’est sans excès« .
l’imam Hafid Chams Addin Addahabi , informe :
Anass qu’Allah soit satisfait de lui rapporte que le prophète qu’Allah le bénisse et le salue a dit «  le surplus d’aliment est la cause de toute maladie ».
Le prophète Muhammad sala Allahu alahy wa salam rompait le jeûne avec une datte et un verre de lait ou sinon avec seulement un verre d’eau. Il conseillait de boire de l’eau tiède avec du miel et de manger 7 dattes au petit déjeuner. Nous pouvons inch’Allah appliquer ses conseils sains lors de notre jeûne.
At Tirmidhî rapporte dans son Sunan (696) d’après Anas Ibn Mâlik -qu’Allah l’agrée- qui a dit :
« Le prophète (صلى الله عليه وسلم) rompait le jeûne avant de prier (le maghrib) avec des rutabs. S’il n’y en avait pas, alors avec des petites dattes et s’il n’y en avait pas, il buvait quelques gorgées d’eau. « 
Ibn Al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) rapportait à propos du miel : « Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) le mélangeait d’eau et l’absorbait. Cela constitue une manière originale de protéger la santé que seul un homme intelligent et vertueux peut connaître.« 
Voir Zaad al-maad, 4/33-34.
D’après Sa’d ibn abi Waqass le Prophète -Prières et bénédiction d’Allah sur lui- a dit :
« Celui qui déjeune le matin avec sept dattes de « al ‘Ajwa », rien ne pourra lui nuire ce jour-là, ni poison et ni sorcellerie « 
Il lui arrivait rarement de manger plusieurs aliments au cours d’un même repas et se contentait souvent d’un morceau de pain ou de quelques dattes. Lorsque nous voyons la profusion de nourritures dont nous bénéficions pour la plupart, quand on pense à la chance que nous avons de pouvoir manger autant d’aliments variés, il semble sain de se contenter du nécessaire, tout en se faisant plaisir, sans tomber dans l’excès. Pensons à tous ceux qui n’ont pas notre chance et n’ont pas de quoi rompre le jeûne ou si peu ( qu’Allah leur vienne en aide, que nous soyons Son intermédiaire par nos dons- Amine ). En mangeant sans excès, en évitant le gaspillage nous contribuons à une meilleure répartition des ressources alimentaires dans le monde. Alors prenons sur nous, sur les besoins que la dounya nous impose pour mieux satisfaire les besoins de notre âme que nous négligeons bien souvent au profit de la nourriture, du sommeil, des loisirs …
Réapprenons à manger peu, comme notre bien-aimé prophète Muhammad sala allahu alahy wa salam, y compris pendant Ramadan. Limitons les excès, donnons, soyons généreux avec les autres et contentons-nous du peu pour nous-même. Soyons vigilants pour contrôler nos pulsions. Enfin veillons à ne pas transformer un mois d’adoration en un mois de consommation, de nourriture, de prise de poids etc. Tout cela est contraire aux principes mêmes du jeûne qui se veut purificateur pour l’esprit et le corps.Si vous souhaitez améliorer votre alimentation, changer votre mode de consommation pour vous et votre famille, c’est le bon moment inch’Allah, qu’Allah vous le facilite -Amine.

– See more at: http://www.materneravecungrandaime.com/re-apprenons-manger-peu-ramadhan/#sthash.tkTbtFx0.dpuf

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan

23-juin-2014 par

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan
Salam aleykoum,
Ramadan approche à grands pas. Nous voilà déjà a penser aux plats que nous allons cuisiner pour le ftour et le sahour. Pour beaucoup, le mois de ramadan est malheureusement devenu le mois de la nourriture, de l’opulence. On pense tout d’abords aux mets délicieux, aux boissons sucrées, aux desserts savoureux. Ce mois béni, nous le savons bien, et fort heureusement, ne se résume pas à ça. C’est avant tout un mois de rapprochement à Allah, de recueillement, de méditation, de bonnes actions, de générosité , de réforme intra-personelle et relationnelle. Bref le mois idéal pour s’améliorer.
Mais comment peut-on penser à s’améliorer et se rapprocher d’Allah quand notre esprit est accaparé par l’envie de manger puis par la lenteur de réflexion induite par un trop-plein de nourriture ?
On ne peut pas ! D’où l’importance de manger convenablement durant ce mois sacré. Nous n’avons nullement besoin de cuisiner toute la journée pour manger des repas de roi, bien trop copieux, à en avoir l’estomac lourd. C’est en ce sens que je souhaiterais vous rappeler quelques données essentielles sur la meilleure manière de s’alimenter durant le jeûne, en rappelant quelques principes valables en tous temps.
La meilleure manière de s’alimenter vous en conviendrez certainement, n’est pas le régime machin de Mr bidule ou la dernière  cure à la mode ni encore la super détox . La meilleure manière de s’alimenter est vieille de plusieurs millénaires et nous a été enseignée par le plus illustre des hommes, le prophète Muhammad sala Allahu Alahi wa salam.
J’avais déjà écrit un article à se sujet – Clic ICI.
Une piqure de rappel avant ramadan me semble néanmoins utile. Allah dit dans sourate ( Al’aaraf 31) : « Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas ceux qui commettent des excès. »
Manger à sa faim et seulement à sa faim voilà le mot d’ordre. Manger sans excès, s’alimenter en écoutant les besoins réels de son corps.
Revoyons un peu les principes de base.
Lorsque nous avons envie de manger nous devons nous demander si nous avons réellement besoin de manger, si notre faim est réelle ou s’il s’agit d’un désir.
Lors du Ramadan cela est d’autant plus valable que le soir, nous avons tendance à manger plus que nécessaire en nous disant que ce n’est pas grave,  » je fais des réserves pour demain « que nenni! Ce sont des bonnes grosses réserves à long terme que l’on fait en mangeant trop de sucre et de gras. Des réserves qui ne seront pas puisées de sitôt à moins d’être vraiment sollicitées.
Après avoir mangé un ftour qui répond à nos besoins nutritionnels, en mangeant des portions normales d’aliments variés et équilibrés, si la faim se fait ensuite sentir, regardons de plus prés: Avons-nous vraiment faim, ne serait-ce pas de la soif ? Avons-nous besoins de remanger des aliments riches ?
Ne pouvons- nous pas plutôt manger un fruit par exemple qui apportera des éléments nutritionnels intéressants tout en désaltérant ?
En bref : manger à sa faim et pas plus. Écouter son corps. Différencier le besoin de nourriture de l’envie de manger.
Pensons également à une règle essentielle : Ne pas manger plus qu’à satiété, celle-ci correspondant au 3 tiers : un tiers d’air, un tiers d’eau, un tiers de nourriture. C’est bien le maximum par lequel nous devrions remplir notre estomac, y compris lors du jeûne.
Ibn Maja et Imam Ahmed ont rapporté que le messager d’Allah (sws) a dit: « l’homme ne remplit pas d’excipient plus mauvais qu’un ventre, l’enfant d’Adam doit se contenter de quelques bouchées suffisantes pour le maintenir debout mais s’il ne le supporte pas, qu’il réserve un tiers pour la nourriture, un tiers pour la boisson et un tiers pour la respiration « .
Le Prophète (P. et B. d’Allah sur Lui) dit: « Nous somme un peuple qui ne mange que lorsqu’il a faim et s’il mange; c’est sans excès« .
l’imam Hafid Chams Addin Addahabi , informe :
Anass qu’Allah soit satisfait de lui rapporte que le prophète qu’Allah le bénisse et le salue a dit «  le surplus d’aliment est la cause de toute maladie ».
Le prophète Muhammad sala Allahu alahy wa salam rompait le jeûne avec une datte et un verre de lait ou sinon avec seulement un verre d’eau. Il conseillait de boire de l’eau tiède avec du miel et de manger 7 dattes au petit déjeuner. Nous pouvons inch’Allah appliquer ses conseils sains lors de notre jeûne.
At Tirmidhî rapporte dans son Sunan (696) d’après Anas Ibn Mâlik -qu’Allah l’agrée- qui a dit :
« Le prophète (صلى الله عليه وسلم) rompait le jeûne avant de prier (le maghrib) avec des rutabs. S’il n’y en avait pas, alors avec des petites dattes et s’il n’y en avait pas, il buvait quelques gorgées d’eau. « 
Ibn Al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) rapportait à propos du miel : « Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) le mélangeait d’eau et l’absorbait. Cela constitue une manière originale de protéger la santé que seul un homme intelligent et vertueux peut connaître.« 
Voir Zaad al-maad, 4/33-34.
D’après Sa’d ibn abi Waqass le Prophète -Prières et bénédiction d’Allah sur lui- a dit :
« Celui qui déjeune le matin avec sept dattes de « al ‘Ajwa », rien ne pourra lui nuire ce jour-là, ni poison et ni sorcellerie « 
Il lui arrivait rarement de manger plusieurs aliments au cours d’un même repas et se contentait souvent d’un morceau de pain ou de quelques dattes. Lorsque nous voyons la profusion de nourritures dont nous bénéficions pour la plupart, quand on pense à la chance que nous avons de pouvoir manger autant d’aliments variés, il semble sain de se contenter du nécessaire, tout en se faisant plaisir, sans tomber dans l’excès. Pensons à tous ceux qui n’ont pas notre chance et n’ont pas de quoi rompre le jeûne ou si peu ( qu’Allah leur vienne en aide, que nous soyons Son intermédiaire par nos dons- Amine ). En mangeant sans excès, en évitant le gaspillage nous contribuons à une meilleure répartition des ressources alimentaires dans le monde. Alors prenons sur nous, sur les besoins que la dounya nous impose pour mieux satisfaire les besoins de notre âme que nous négligeons bien souvent au profit de la nourriture, du sommeil, des loisirs …
Réapprenons à manger peu, comme notre bien-aimé prophète Muhammad sala allahu alahy wa salam, y compris pendant Ramadan. Limitons les excès, donnons, soyons généreux avec les autres et contentons-nous du peu pour nous-même. Soyons vigilants pour contrôler nos pulsions. Enfin veillons à ne pas transformer un mois d’adoration en un mois de consommation, de nourriture, de prise de poids etc. Tout cela est contraire aux principes mêmes du jeûne qui se veut purificateur pour l’esprit et le corps.Si vous souhaitez améliorer votre alimentation, changer votre mode de consommation pour vous et votre famille, c’est le bon moment inch’Allah, qu’Allah vous le facilite -Amine.

– See more at: http://www.materneravecungrandaime.com/re-apprenons-manger-peu-ramadhan/#sthash.tkTbtFx0.dpuf

Un commentaire sur “[Rappel MM] Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan

  1. Pingback: Anonyme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s